Infos Rallye Aveyron

Epreuves Comité Midi-Pyrénées 

Petites Annonces

Les Liens

VHC

ASA ROUTE D'ARGENT

RODEZ SPORT AUTO

LES LICENCIES DANS LA COURSE

Vous aussi vous pouvez figurer sur cette page quelque soit votre ASA, il suffit de nous écrire

 

 

Notre passion c'est aussi là votre, Infos Rallye Aveyron, c'est vous, c'est nous, mais on ne peut pas le faire sans vous .....Merci à toutes et tous de partager cela avec nous ...  La Rédaction ...

 

 

21.09.17

ST YRIEX ET AIN JURA

 

 

 

Le week-end dernier, le Team Minerva Oil by GBI.com était présent sur tous les fronts dans le Championnat de France des Rallyes 2ème Division puisque quatre autos étaient au départ au Pays de Saint-Yrieix et une à l’Ain-Jura. Sur les terres de Minerva Oil, Jean-Charles Beaubelique et Michaël Lobry étaient malheureusement contraints à l’abandon mais les couleurs de l’équipe étaient bien défendues par Damien Pijassou et la 306 Maxi qui décrochaient la 3ème place scratch pendant que Franck Izidi régalait les spectateurs en voiture ouvreuse sur la Fiesta R5. Au même moment dans la Plastic Vallée, Jérémi Ancian dans la continuité du Mont-Blanc faisait étalage de son talent en menant la Fiesta R5 Evo 2 sur la plus haute marche du podium.

Le Team Minerva Oil avait fière allure vendredi dernier devant le restaurant Pépé Lucien à Saint-Yrieix où étaient présentées les quatre voitures du team. Avec Jean-Charles Beaubelique / Jérôme Degout (DS3 WRC), Damien Pijassou / Damien Augustin (306 Maxi), Michaël Lobry / Gaëtan Parade (Mitsubishi evo X) et Franck et Jules Izidi (Fiesta R5), Minerva Oil avait fait les choses en grand pour marquer le coup sur une épreuve disputée à domicile dans le cadre du championnat de France 2ème Division. Hélas pour Jean-Charles Beaubelique, toujours leader du championnat, tout ne se passait pas comme prévu. En tête du rallye, il commettait une petite erreur lourde de conséquences. Simplement posée dans le fossé, la DS3 ne pouvait trouver son salut auprès de spectateurs absents à cet endroit et le pilote limougeaud se voyait contraint à l’abandon. Il en était de même pour Michaël Lobry qui devait renoncer sur problème mécanique au terme de l’ES5 alors qu’il occupait jusque-là une très belle 2ème place au scratch.
Les espoirs du team reposaient donc sur Damien Pijassou qui après une première étape délicate montait en régime au fils des kilomètres au volant de la 306 Maxi. Dans des conditions d’adhérence précaires où la Peugeot ne rencontrait pas le meilleur terrain pour s’exprimer, Damien retrouvait le rythme de la compétition le samedi en fin de journée avant de se montrer déchainé le dimanche. Auteur de 3 scratchs sur le rallye, il régalait les yeux et les oreilles des spectateurs au prix d’une attaque de tous les instants pour grimper sur la troisième marche du podium ! Une nouvelle fois, les couleurs Minerva Oil auront brillé à Saint-Yrieix comme nous l’explique Jean-Charles Beaubelique : 
"C’est un week-end plutôt positif pour le team même si de mon côté, j’ai fait une petite bêtise en me posant un peu bêtement alors qu’on avait 30 secondes d’avance. De nuit, on s’est un peu déconcentré en voulant mettre les essuie-glaces, la route était grasse et on a légèrement mordu l’herbe, ce qui nous a envoyé dans le fossé. On était seulement posés mais il n’y avait pas de spectateurs à cet endroit et on n’a pas pu repartir. C’est dommage car on ne marque pas de point pour le championnat même si ça ne remet rien en question dans notre course au titre. Cependant, on avait un temps imaginé participer au Cœur de France et de ce fait, nous nous alignerons plutôt au Rallye Vosgien que nous disputerons avec la Fiesta R5 Evo 2. La DS3 n’a pas beaucoup de mal mais l’emploi du temps chargé du mois de septembre compliquait un peu la chose et c’est aussi une bonne occasion d’essayer la nouvelle venue sur ce rallye difficile. Cette fois il faudra que l’on assure les points puisque l’on ne sait pas sur quelles épreuves seront présents nos concurrents en cette fin de saison.
Le Pays de Saint-Yrieix ne s’est également pas passé comme prévu pour Michaël Lobry qui a dû abandonner sur problème mécanique alors qu’il était très performant. Par contre Damien et la 306 maxi ont fait un super rallye. Les conditions étaient très difficiles le samedi sur le mouillé mais il s’en est très bien sorti, la 306 a été fiable et il a même réussi à signer des scratchs pour remonter à la troisième place. C’était vraiment super et il a pris beaucoup de plaisir tout comme Franck Izidi avec la Fiesta R5 qui s’est bien amusé en voiture zéro. Enfin, Jérémi a une nouvelle fois été exceptionnel au Rallye Ain-Jura puisqu’il l’emporte sur le mouillé face à Ludovic Gherardi et sa wrc."

En effet dans le même temps, Jérémi Ancian et Olivier Vitrani étaient engagés au Rallye Ain-Jura qui comptait lui aussi pour le Championnat de France 2ème Division. Sur la Fiesta R5 Evo 2 Minerva Oil, ils étaient confrontés à un adversaire de taille en la personne de Ludovic Gherardi qui concourrait à la maison sur une wrc. En délicatesse le vendredi soir sous un ciel pluvieux, Jérémi faisait fi de son mauvais choix de pneus et d’un setup pas vraiment adapté en ne concédant que quelques secondes à son adversaire du week-end. Le lendemain, les conditions étaient toujours aussi délicates et Jérémi débutait la journée par 3 scratchs pour prendre la tête du général même si tout n’était pas encore parfait en termes de réglages. A la mi-journée, l’équipe corrigeait ceci et Jérémi trouvait une auto avec laquelle il se sentait en parfaite osmose. Il remportait les trois spéciales suivantes et reléguait son adversaire à plus d’une minute pour l’emporter à Oyonnax pour la deuxième fois consécutive. Une épreuve sur laquelle Jérémi revient : "Ça s’est relativement bien passé dans l’ensemble même si le vendredi soir, on était un peu en délicatesse. On devait disposer de pneus R21 que l’on n’a pas réussi à récupérer à temps. Dans ces conditions humides, on était trop durs en pneus et pas vraiment bien réglés puisque la voiture était trop basse, on avait beaucoup de mal à la tenir. Malgré cela, on n’était pas trop loin au classement et on a bien réfléchi aux changements à opérer pour le lendemain. La voiture était mieux le samedi mais il y avait vraiment beaucoup d’eau dans les premières spéciales, il aurait fallu monter des FW (maxi pluie), c’était très compliqué de trouver le grip et nous avons dû aller encore plus loin dans les réglages en assouplissant encore. On n’était pas franchement bien en termes de sensations en début de journée mais nous avions réussi à repasser devant au classement. Par la suite, ça s’est nettement mieux passé avec un bien meilleur setup et le bon choix de pneus, le tout offrant un package hyper performant à la Fiesta. On a pu se lâcher et se faire vraiment plaisir au volant en signant tous les scratchs avec beaucoup plus d’avance cette fois-ci. Comme au Mont-Blanc, la voiture a très bien fonctionné et l’équipe a fait du très bon travail. Les pneus Michelin se sont montrés très performants lorsque nous montions les bons et le résultat global est très encourageant. Nous avons beaucoup appris sur cette épreuve dont la participation a pu être possible grâce au soutien de nos partenaires Minerva Oil, Michelin, AGI Conseil, SETO, SB Trans, BPS, Jacquet BTP, Restaurant le Petrin, ACM, A2C, Gesler et CIC."

 

     

04.09.17

UN PODIUM AU MONT BLANC POUR MANU GUIGOU

 

 

Pour sa rentrée en Championnat de France des Rallyes, Manu Guigou a décroché un podium dans sa catégorie. Au volant de la Renault Clio R3T alignée par le Team Automeca Race Swiss Insurance, il a une nouvelle fois marqué les esprits sur les routes du Rallye Mont-Blanc Morzine avec onze meilleurs temps sur douze possibles.
«
Un rallye qui a bien débuté et qui s’est bien terminé. » Par ces mots, Manu Guigou résume le récital réalisé ce week-end autour de Morzine. Après un été sans compétition, le pilote du Team Automeca Race Swiss Insurance retrouvait les commandes de sa Renault Clio R3T dans Joux Verte, première spéciale du parcours et déjà un juge de paix
«
Je n’avais pas vraiment roulé depuis l’arrivée du Rallye d’Antibes », rappelle Manu. « Afin de retrouver mes sensations, j’ai choisi d’attaquer au maximum. C’était trop… Je me suis fait des chaleurs. C’est toujours un peu normal de se faire quelques chaleurs lorsque l’on roule vite dans une spéciale, mais j’étais vraiment hors limite avec notamment une paire de blocage de roues, moteur calé, sur au moins 80 mètres… On a fait de grandes glisses en 6 et mon rythme n’était pas régulier ! »
Le résultat est pourtant probant. Avec le onzième temps du premier chrono, la Renault Clio R3T de Manu Guigou et Christopher Guieu devance plus d’une dizaine de WRC et de R5 à quatre roues motrices. La première traction est à 18 secondes, la première R3 est à 29 secondes en seulement 20 kilomètres…
Manu Guigou décide alors d’adapter son rythme en roulant plus «
doucement ». Dès l’ES2, il aligne les meilleurs temps en R3 sans prendre autant de risques. Mais, après sept scratchs consécutifs dans sa catégorie, une crevaison vient ralentir la progression de l’équipage durant la seconde étape.
«
En perdant plus de deux minutes, nous sommes passés de la onzième à la dix-huitième place du classement. Il fallait revenir sur Bochatay et Dommerdich, puis viser Cédric Robert qui était 36 secondes devant. Avec un retard d’une minute et neuf secondes sur Florian Bernardi, la victoire en R3 était inaccessible en seulement quatre spéciales… »
À l’arrivée de l’ES10, Bochatay est passé, Dommerdich et Robert sont derrière après l’ES11. Et au terme de l’ultime chrono, Bernardi n’est plus qu’à 18 secondes
«
À mes yeux, cette remontée est plus importante qu’une victoire. Je suis heureux de voir que je suis capable de monter le rythme quand je le souhaite. J’aborde chaque épreuve avec autant de professionnalisme que possible. J’ai réussi à m’engager pour élever mon niveau de pilotage et je sais que cette performance a également aidé les autres clients du Team Automeca Race Swiss Insurance. »
Engagés dans le Trophée Clio R3T, Pascal Aimé / Morgan Aimé et Eric Filippi / Francis Mazotti ont aussi atteint l’arrivée en marquant des points dans la formule de promotion initiée par Renault Sport Racing, en profitant des conseils de Manu Guigou.
«
Eric Filippi découvrait ce rallye et Pascal Aimé n’y avait pas participé depuis 25 ans. Je les ai rassurés… C’était vraiment le Mont-Blanc le plus compliqué que j’ai connu ! Nous avons pu profiter des Michelin P01 d’une efficacité redoutable sous la pluie. Entre le brouillard, les averses éparses, le retaillage des pneumatiques à l’assistance… Il fallait une bonne science du rallye. Je crois que c’est un nouvel examen de passage réussi pour le Team Automeca Race Swiss Insurance. Les trois voitures ont été d’une fiabilité irréprochable et les informations sont très bien passées entre les équipages. Christian Fournier, qui a managé l’équipe du départ à l’arrivée, a très bien géré cette course. Nous avons joué avec les options pneumatiques en prenant deux roues de secours et j’ai fait des clics entre chaque spéciale pour adapter le châssis aux conditions. Ça a également servi à Pascal Aimé et Eric Filippi. »
Deuxième des R3, deuxième de sa catégorie dans le Trophée Michelin et douzième du classement général, Manu Guigou marque des points importants dans un Championnat de France des Rallyes qui sera disputé jusqu’au bout. Prochain rendez-vous lors du Rallye Coeur de France, dans la Région Centre-Val de Loire, les 29 et 30 septembre.

     

28.08.17

LE TEAM MINERVA OIL SUR TOUS LES FRONTS

 

 

A l’aube du mois de septembre, la rentrée est dans toutes les têtes, pour autant, les vacances n’ont pas été de tout repos pour tout le monde ! En effet, si Jean-Charles Beaubelique n’a pas disputé d’épreuve au mois d’août, le Team Minerva Oil by GBI.com n’est pas resté inactif. Loin de là même puisqu’après le Championnat de France 2ème Division où il brille depuis plusieurs saisons, le Team Minerva Oil s’attaque maintenant au Championnat de France et même au Championnat d’Europe !

On avait observé les couleurs du fabricant de Lubrifiants basé à Meuzac au dernier Rallye Monte-Carlo, c’est maintenant au Rallye de Pologne en Championnat d’Europe que l’on a pu les voir briller dernièrement, et plutôt avec brio ! En effet, souhaitant permettre à un jeune pilote en devenir de gravir les échelons, le Team Minerva Oil donnait un coup de pouce à Sylvain Michel et Jérôme Degout, champions de France en titre, afin de participer au Rallye Rzeszow. Face à une concurrence relevée et très expérimentée, le pilote Rhône-Alpins se mettait en avant et au terme d’une course pleine de maturité, il décrochait une très belle 5ème place au scratch, accompagnée d’une 2ème place en U28, le championnat réservé aux « juniors ».

Début septembre, c’est un autre pilote rempli de talent qui portera les couleurs du Team, en Championnat de France 1ère Division cette fois. A l’occasion du Rallye du Mont-Blanc, on retrouvera Jérémi Ancian et Olivier Vitrani qui étrenneront la toute nouvelle Ford Fiesta R5 Evo 2. En proie à quelques soucis mécaniques lors du dernier Rallye Lyon-Charbonnières, ils auront la possibilité de s’exprimer pleinement sur la toute dernière version de la Fiesta produite par M-Sport. Avec un plateau exceptionnel (plus de 20 voitures en R5 !), Jérémi aura fort à faire mais le garçon n’est pas du genre à avoir peur des challenges et on pourra compter sur sa détermination pour animer la course : "Nos ambitions pour le Mont-Blanc sont avant tout de se faire plaisir car nous avons une nouvelle fois la chance d’être au départ grâce aux efforts de tous nos partenaires. Jean-Charles nous a préparé une super voiture, on a tout ce qu’il faut pour bien faire. On a bien préparé le rallye avec Olivier, on va partir en reconnaissance mardi et mercredi et on roulera jeudi en test sur une très bonne base où avec l’équipe, nous allons pouvoir bien travailler. On a pas mal analysé notre dernière course au Lyon-Charbo afin de comprendre pourquoi nous n’avions pas pû nous montrer plus performants. On a essayé de corriger ces points depuis et on verra dès vendredi matin si le travail effectué porte ses fruits.

L’objectif est de rentrer dans les 5 premiers du R5, voir un peu mieux, on verra en fonction des autres comment ça se passe. Ma dernière participation au Mont-Blanc remonte à 2010, j’ai un peu plus de connaissance qu’au Charbo mais je ne connais quand même pas très bien les spéciales qui restent un souvenir lointain. Dans tous les cas, on va bien travailler en recos pour être fin prêt le jour de la course et donner le meilleur de nous-mêmes."

Trois autres représentants du Team se sont mis en évidence durant l’été. Au Rallye régional de Chasselas disputé le 5 et 6 août, Michaël Lobry et Mélina Martino menaient leur Mitsubishi Lancer Evo X sur un nouveau podium scratch cette saison, accompagné d’une 2ème place de groupe. La semaine précédente au Rallye national de la Plaine, Jean-Paul Monnin et Sandra Chipaux réalisaient une nouvelle fois une magnifique performance à bord de leur petite 207 RC puisqu’ils montaient sur le podium de la classe R3 face à une concurrence nettement mieux armée. Enfin, Denis Millet et Matthieu Douville participaient les 19 et 20 août au Rallye national du Sel. Passé de la DS3 R3 à une version Max, Denis ne mettait pas longtemps à comprendre la mode d’emploi de sa nouvelle monture mais était retardé par quelques pépins mécanique. Cela ne l’empêchait pas de signer un brillant 2ème temps scratch pour terminer à la 5ème place scratch, la deuxième dans le groupe R et surtout la première en 2 roues motrices.

 

 

     

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.cearenovation-rodez.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.bowlingdurouergue.com